Nous avons le plaisir de vous introduire à notre série d’entretiens avec les différents acteurs de la Ligue Collégiale de Sports Électroniques ! Pour notre première entrevue, nous nous sommes entretenus avec Guillaume Larivière, consultant expert et porte-parole des Rebelles esports du Cégep de Sorel-Tracy.

Guillaume Larivière, consultant expert et porte-parole des Rebelles esports du Cégep de Sorel-Tracy.

Guillaume Larivière

Ancien étudiant du Cégep de Sorel-Tracy, Guillaume Larivière est un véritable passionné du sport électronique. Ayant travaillé pour RDS, le Lan ETS, DreamHack Canada, ses implications sont nombreuses dans le domaine. Lorsqu’il a été contacté en 2018 par le Cégep de Sorel-Tracy pour aider à monter un programme de sport électronique scolaire, il a tout de suite accepté. Sa relation avec le Cégep a été un facteur déterminant :

« Le Cégep de Sorel tracy est un Cégep qui me tient beaucoup à cœur, c’est un Cégep formidable, de région, qui fait bien les choses, qui est très soudé au niveau de la relation entre le personnel et les étudiants. »

Le Cégep avait la volonté de créer un programme complet : « bien encadrer, avec des résultats scolaires, un suivi académique poussé, un suivi psychologique des joueurs, des conférences, des nutritionnistes », explique-t-il. Ayant amené son expertise pour la création du programme, ses responsabilités ont évoluées avec le temps. Au-delà d’être consultant, il co-gère présentement le programme et est « le point d’information » entre le Cégep et la Ligue Collégiale de Sports Électroniques, qu’il s’agisse des nouveaux règlements à transmettre, de la planification des évènements à venir, de la recherche des tournois, du recrutement des joueurs et des entraîneurs ou encore de la diffusion des matchs sur Twitch pour les Rebelles esports.

« Mon travail c’est de m’assurer que les étudiants ont les meilleures ressources et le meilleur programme de sport électronique possible. »

Les Rebelles esports

Les Rebelles esports du Cégep de Sorel-Tracy sont constitués de 3 équipes de League of Legends : deux équipes de division B et une équipe de division C. Ils disposent de trois entraîneurs qui, en période de pré pandémie, assistaient les jeunes en personne. Une caractéristique très importante pour le Cégep qui souhaite mettre en place une relation avant tout humaine entre les jeunes et les entraîneurs.

« Avoir les entraîneurs en personne permet une meilleure relation entre les jeunes et notre personnel d’entraînement : c’est beaucoup plus facile de transmettre les informations et de montrer des choses. »

Bien que la pandémie ait imposé de continuer les pratiques à distance, les entraîneurs restent très présents et sont disponibles en tout temps.

Les Rebelles esports sont avant tout disciplinés et ont su s’adapter face à la pandémie. Habitués à jouer seul ou entre amis, faire partie d’une équipe de sport électronique a fait évoluer leur mentalité : au-delà d’adopter une posture réflexive sur son jeu et son attitude, il faut avant tout connaître et s’adapter à ses coéquipiers tout en favorisant la communication.

Un encadrement pour réussir

Le Cégep de Sorel-Tracy propose un encadrement total à ses équipes esports en couvrant tous les besoins d’un cyber athlète : le programme met en place des séances d’entraînements physiques, des conférences sur la nutrition, sur le bien-être personnel et qui font intervenir des personnalités connues du esport ou du sport traditionnel afin que les joueurs aient les meilleurs conseils possibles pour évoluer. Mais le point le plus important du programme reste la réussite scolaire qui est obligatoire pour faire partie des Rebelles esports. Le programme de sport électronique est considéré comme étant un outil de motivation pour réussir les cours. Les jeunes sont suivis tout au long de leur parcours. En cas d’échec par exemple, des rencontres sont effectuées pour donner les ressources nécessaires à la réussite du jeune.

«  Le but c’est qu’ils soient aussi responsables : tu veux faire du esport : t’es encadré, c’est comme un cours, tu as un contrat signé, tes coéquipiers comptent sur toi, il faut réussir scolairement. »

Plus qu’un programme de sports électroniques : une famille

Le Cégep de Sorel-Tracy est un Cégep qui prend soin de ses jeunes où il n’est pas rare que les professeurs s’assoient à la même table que les étudiants. C’est une mentalité qui permet une relation « très intime et très plaisante ».

« On est très fière de dire « la famille Rebelles » : tous les Rebelles sont importants à ce niveau-là. »

Les joueurs sont valorisés en fonction de leur attitude, évolution académique ou encore de leur performance de jeu : les Rebelles esport ont une cérémonie qui leur est propre à chaque fin d’année scolaire pour leur attribuer des bourses.

«  On est très impliqués à travers l’équipe des Rebelles pour que le programme de sport électronique soit reconnu et mis en avant de la même manière qu’un athlète « conventionnel ». »

L’importance de la diffusion sur Twitch

Le Cégep de Sorel-Tracy mise sur l’importance de la diffusion des matchs des Rebelles esports sur Twitch. Cela permet d’offrir une introduction au sport électronique aux spectateurs dans un cadre professionnel : les diffusions présentent les joueurs, leurs statistiques et proposent parfois des entrevues d’avant-matchs.

La préparation à la diffusion consiste à prendre compte le potentiel de chaque match, recueillir les informations de chaque équipe, monter les statistiques des joueurs et des équipes pour effectuer une présentation la plus complète possible. À ce travail de recherche s’accompagne un travail graphique : préparer les tableaux de statistiques, les tableaux de pointages et les logos par exemple. Enfin, il est important de « monter une petite histoire » pour narrer les rencontres entre équipes.

« Par exemple, si mon équipe est à égalité à la première place avec une autre équipe et elle joue contre elle : c’est une bataille de première place, ça fait une belle introduction, ça risque d’être un match serré, les équipes vont être stressées, ça va faire quelque chose d’intéressant à présenter. »

La diffusion des matchs est aussi très importante pour les jeunes : c’est un moyen de valoriser leur travail. Les jeunes y trouvent une certaine fierté de pouvoir partager et montrer à leurs proches et familles leur passion et leur travail.

Les diffusions sont disponibles sur le Twitch : https://www.twitch.tv/firefoxz.